menu.png

Textes


 
© Frans Masereel,  Mon pays,  1956.

© Frans Masereel, Mon pays, 1956.

 

Théâtre

 

Clara Haskil, prélude et fugue
Atelier Théâtre Jean Vilar, 2017 m. e. s. Serge Kribus. 2017
→ En savoir plus ←

Même
Collaboration à l’écriture. Spectacle chorégraphié et mis en scène par Pierre Rigal, compagnie Dernière Minute.
Festival Montpellier Danse. 2016
→ Vidéo ←

La Rumeur
Inédit, 2016.

Pastrami.
Inédit, 2015.

Ah là là.
Comédie Musicale, commande, festival de Spa, 2014.
m.e.s Armand Delcampe. Composition, Pauline Claes.  

Le Vertige.
Inédit, 2014.

Thélonius et Lola
Théâtre 95, Théâtre Le Lucernaire, 2013, 2014.
m.e.s. Diane Calma et Serge Kribus.
→ En savoir plus ←

Le cas étrange de Monsieur Scriamine.
Inédit, 2011.

 Les Chercheurs d’Or
Inédit, 2009.

Infamies
Commande de La Comédie Française/ éditions L’Avant-Scène. 2009

L’Amérique
- Studio des Champs Élysées, 2005. m.e.s. Bruno Abraham-Kremer.
- Théâtre Jean Vilar - Théâtre du Rideau, 2006-2008, m. e. s. Serge Kribus.
Texte traduit et représenté à Varsovie.
- La Passerelle, 2018. m.e.s. Paul Pascot. - Tournée en France en 2018- 2019 et 2020. → Teaser vidéo ←

Le Petit Poucet
Commande, France Culture. 2003

Macadam Love
Inédit, 2001.

Le Grand Retour de Boris S.
Théâtre de Œuvre, 2001, m. e. s. Marcel Bluwal.
Texte traduit et représenté, entre autre, à Londres, New York, Athènes, Haïfa, Madrid, Sofia, Buenos Aires, Sao Polo.
→ En savoir plus ←

Marion, Pierre et Loiseau
Théâtre du Campagnol. Commande, m. e. s. Jean-Claude Penchenat, 2000. 

Le Murmonde
Théâtre du Campagnol, Théâtre de L’Odéon, m.e. s. Serge Kribus, 2000.
Pièce traduite et représentée à Varsovie.  
→ Vidéo ←

La Chanson de Septembre
Théâtre Varia. Commande, m. e. s. Marcel Delval, 2000.  

Chargé
Bellone. Commande, m.e. s. Jacques Nichet, 2000  

Comment s’en servir
Théâtre de la Villette, 1997.  

Remboursez
Inédit 

Max et Gilberte
L’Espace Léopold Senghor, m. e. s. Thierry Debroux, 1994.  

Songe d’un jour.
Inédit, 1993 

Le Grand Retour de Boris Spielman
Théâtre de Poche, m. e. s. Layla Nabulsi et Serge Kribus, 1995.  

Antonin et Mélodie
Théâtre de Poche, Théâtre Le Public. m.e.s. Pietro Pizzuti, 1994-1996  

Arloc
Théâtre National de la Colline, m.e.s. Jorge Lavelli, 1996.
→ En savoir plus ←

Scénario

 

La première nuit
Commande de Francesca et Kweta Ndosimau Dimundu. 2018. En cours d’écriture.

Le sourire du flamant rose
Un film de Maxime Pistorio. Scénario Serge Kribus et Maxime Pistorio. 2014

Cocktail Solo
Un film de Peter Kassovitz. Scénario Serge Kribus et Peter Kassovitz. Kasso & co. 2012

Benzine
Un film de Sarra Labidi. Scénario Sarra Labidi et Serge Kribus. Synergy productions. (Tunisie). 2012

L’amour du métier
Scénario et dialogues, Serge Kribus et Gianguido Spinelli. D’après « Il Mattatore » de Dino Risi. Mes Films production. 2011

Un film sans
Programmes courts produits par Michel Muller et diffusés sur M6. 2010/11

Dingue
Programmes courts, écrit avec Agathe de la Boulaye. 2010/11

Alias Owens
Court métrage. 2009

 L’exil des sardines
Idée originale et traitement pour Image et Compagnie. 2007

Son of God
Scénario pour un film de Guy Nattiv et Erez Tadmor. Produit par BC Films, Béatrice Caufman. 2006

L’angoisse du Roi Salomon
D’après Romain Gary. Scénario écrit pour un fim de Jean-Daniel Verhaeghe. Septembre Production. 2005

Le monde dans la fenêtre
Ecriture de vingt cinq épisodes pour la RTBF retraçant l’histoire de la télévision belge. 1999

Bokary Koutou
Scénario pour le film de Idrissa Ouédraogo.  Noé productions. 1998

Ecrits et préface

 

De tous les peuples de la Gaule, les Belges Juifs sont les plus braves in Belgique toujours grande et belle. Édition Complexe, 1998.

Lettre de mon cousin in Alternatives Théâtrales. N° 58-59. Octobre 1998.

Rapport In Politique Revue, n°7 Juin, Juillet 1998.

Préface pour Le Roi Nu de Evguéni Schwartz, traduction d’André Markowicz. Les Solitaires Intempestifs, 2003.

Préface pour Dans le vif de Marc Dugowson. L’Avant-Scènes, 2004.

Lettre à mon Institutrice in Scènes n°12 Juin 2004.

Quatre fois cent et plus. in Aneth, 2005.

Journal d’un étudiant, Bon à tirer.com, 2010.

Le bruit des rues, in Paris- Anvers... Gierik 114, 2012.

Un Porteur de Lanterne, in Théâtre d’Aujourd’hui, n°14, CNDP, 2012.

I gotta right to sing the blues, in Théâtre d’Aujourd’hui, n°14, CNDP, 2012.

L’art et la Chute, Essai sur l’art et la pédagogie, inédit, 2013.

Le destin des abstractions est de s’accrocher à vous un instant et de disparaître. Seuls les mots qui sont des images demeurent. Le reste est un brin de paille. Pourtant il me fallut des années pour me libérer des érudits, de leur tutelle, de leur sourire supérieur, et revenir à mes amis fidèles qui savaient qu’un homme n’est rien d’autre qu’une pelote de faiblesses et de peurs. Il ne faut pas en rajouter. S’ils ont le mot juste, ils vous le tendent comme une tranche de pain en temps de guerre, et s’ils ne l’ont pas, ils restent assis près de vous et se taisent.
— Aharon Appelfeld
 
© Frans Masereel,  Mon pays,  1956

© Frans Masereel, Mon pays, 1956